Les communes ont la possibilité de faire participer activement les jeunes, les enfants et les personnes sans nationalité suisse. La participation au développement de la commune favorise la cohésion sociale et l’attachement à la commune. Sous participation dans la commune, vous trouverez des liens vers des lignes directrices, des exemples de bonnes pratiques et des services de conseil.

En tant qu’initiatrices ou partenaires de projets extra-scolaires, les communes, en particulier les délégués à la jeunesse et à l’intégration, sont des acteurs importants de l’éducation à la citoyenneté et de la participation politique. Une commune peut par exemple initier un jeu de simulation avec des classes scolaires.

Dans certains cantons, les communes peuvent accorder un droit de vote aux résidents sans nationalité suisse afin qu’ils puissent participer aux votations et aux élections. Nous avons également mis en réseau d’autres projets et idées pour la participation de résidents sans nationalité suisse.

La plateforme « Politique enfance et jeunesse Suisse » contient tous les règlements sur les lois et des exemples réussis de mise en œuvre par les communes. Des formes de participation bien connues et éprouvées sont les bureaux des enfants et les parlements d’enfants et de jeunes.

Sur notre site web, sous événements, nous présentons des événéments actuels et des formations continues.

Vous n’avez pas trouvé ce qui vous intéresse? Cherchez dans l’ABC par mots-clés ou écrivez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.